Jet ski : quelles sont les règles de conduite à respecter ?

Publié le : 21 décembre 20214 mins de lecture

Très appréciés en été, le jet ski ou moto marine ou encore scooter de mer, parfois, il est difficile de s’y retrouver avec tous ces noms. Il s’agit d’un véhicule nautique marin en forme de moto qui vous permet de naviguer facilement sur l’eau et de profiter des moments de pure émotion. Si vous êtes passionné par les adrénalines et les activités nautiques, le jet-ski sont sans aucun doute votre choix. Sachez cependant qu’il existe des règlements qui régissent le jet ski.

Faut-il avoir un permis pour faire du jet ski ?

Le jet ski est classé dans la catégorie des véhicules nautiques à moteur ou VNM. Pour rouler avec ce type de véhicule, deux conditions doivent être remplies : le conducteur doit avoir 16 ans et plus et dispose d’un permis de plaisance. Cependant, ces deux conditions sont annulées sous certaines conditions : les démarches pour débuter et découvrir la conduite, en effet, si vous souhaitez faire un tour en jet ski sans permis, vous devrez vous rendre dans une base nautique. En France, la conduite d’un véhicule nautique exige la possession d’un permis côtier. Pour en avoir, vous devez réussir un examen théorique (Code Maritime, 30 questions QCM, jusqu’à 5 erreurs autorisées) et un examen pratique en mer. Si vous souhaiter vous informer davantage sur les exclusions de garanties et franchise d’une assurance jet ski, plusieurs sites disposent de nombreuses informations le concernant.

Scooter de mer : quelles sont les règles de distance à respecter ?

La pratique de ce sport marin exige le respect de la réglementation ainsi que des équipements de sécurité adaptés. Pour les règlements de la conduite d’un scooter de mer ou un jet ski, il est recommandé de retenir deux données de distance : la zone côtière de 300 mètres ne peut naviguer que dans le chenal de navigation, avec une vitesse maximale de 5 nœuds et environ 10 kilomètres par heure. Pendant votre randonnée, si votre moto nautique est monoplace, vous ne devez pas quitter l’abri à plus de 2 milles marins à environ 3,7 kilomètres, et vous ne devez pas laisser la capacité d’embarquement à des hauteurs inférieures à 6 milles nautiques à environ 11 kilomètres. Cela semble évident, mais cela vaut toujours la peine de le rappeler : le jet ski ne peut se faire que pendant la journée. En effet, il est interdit de conduire un jet ski la nuit, car il n’est pas équipé de dispositifs de signalisation adaptés.

Les équipements nécessaires pour faire un jet ski en toute sécurité

L’équipement de sécurité requis pour la pratique du scooter de mer dépend de la zone de navigation récente délimitée par la nouvelle réglementation. Certains équipements sont obligatoires pour vous permettre de conduire (casque, combinaison, tee-shirt, gilet de sauvetage, etc.) de manière complète et en toute sécurité. Mais, pour bien comprendre de quel équipement de sécurité vous devez vous équiper, il est nécessaire de se référer à la distance jusqu’à votre abri le plus proche. Par conséquent, si vous êtes à moins de 2 milles nautiques de l’abri, vous devez fournir chaque personne d’équipement de flottabilité individuelle, de dispositifs d’éclairage doté d’une autonomie de 8 h minimum pour un repérage et de dispositifs de remorquage. Pa contre, si vous parcourez plus de 2 miles, vous devez utiliser des équipements supplémentaires, y compris, mais sans s’y limiter, des cartes marines, trois feux rouges portatifs ou une radio VHF.

Plan du site